24 avril 2017

Le poids et l'estime de soi

Quelques fois le matin quand je me lève, j'ai l'impression d'être mince. Il me semble que pendant la nuit, j'ai perdu cet excès de poids que je porte. Il me semble avoir retrouvé ma taille de guêpe.

J'ai toujours contrôlé mon poids. Aujourd'hui, je ne suis plus capable. Je ne mange pas beaucoup et je crois que je me nourris bien. Je fais aussi de l'exercice trois fois par semaine. Rien n'y fait.

Bien sûr, peut-être que je devrais arrêter de boire du vin, que je devrais arrêter de manger un peu de dessert. Je sais tout cela. Cependant, je me dis qu'à mon âge je ne suis pas pour me priver de tous les plaisirs de la vie, surtout qu'il ne me reste presque plus de plaisirs.

De toutes façons, l'illusion ne dure pas longtemps.
Quand je me regarde dans le miroir, je constate assez vite que je n'ai pas perdu ce petit pneu de mobylette autour de la taille.


Le miroir.

Elle me regarde
ses yeux m’ interrogent
aujourd’hui
avec sérieux
pas un sourire, elle que  le moindre rayon du soleil, le moindre chant d’oiseau, le moindre mot d’enfant fait sourire
peut-être, essaie-t-elle de voir au-delà
ces rides autour de la bouche
lèvres vermeilles, très bien ourlées, qui auraient envie de baiser
imperceptible
inéxorable
l’ âge s’installe comme un long hiver
ce corps qu’elle a dompté se retourne contre elle
comme lion
il s’use, se tache, craque, vieillit, ne veut plus suivre.
Tais-toi miroir bavard. ©







Aucun commentaire: