16 avril 2017

La tourterelle qui se prend pour un coq

 Le coq s'égosille le matin.

Au lever du jour, nous l'entendons. Nous dormons les fenêtres ouvertes.

Quel drôle de coq, pensions nous. Il cocorinne bien longtemps...

Nous nous sommes mis à écouter plus attentivement. 

Plus la journée avançait, plus il perdait son accent de coq.

C'est à ce moment là que nous avons compris que cette tourterelle

 se prenait pour un coq.

J'ai pensé à Roméo, le petit mâle que j'avais mis en cage pour mes filles. Au 

printemps, il n'en finissait pas de roucouler. Un bon jour, lasses de l'entendre, nous 

lui avons rendus sa liberté.

Je suis surprise de voir qu'ici à Ahwatukee AZ, il soit encore vivant.

Aucun commentaire: