21 février 2011

Les habitués de l'aube

Un roman pour adolescent (12 et plus) qu'un adulte peut très bien lire. Publié en 1997.

Je crois que les héros de ce roman ont 15 ou 16 ans.

Sylvie Massicotte écrit surtout des recueils de nouvelles et des romans jeunesse.

Le livre commence ainsi : « Tout le monde m'énerve. » Une adolescente qui n'est pas nommée narre.
La période des vacances d'été arrive. Cette adolescente se réjouissait de prendre des vacances au bord de la mer avec son petit ami et ses parents. Ses projets sont déjoués, car le petit ami la laisse quelques semaines avant la fin de l'année scolaire.
Alors, elle n'a plus envie de rien. Ses parents savent pourquoi, mais ils n'en parlent pas. Les non-dits s'installent.
Finalement, elle ira passer des vacances chez son oncle et son cousin Antoine. Sa tante est internée, mais personne n'en parle.
Cousin Antoine a commencé à courir les filles d'après son père. Cousine de penser que l'oncle est un peu en retard, car elle a vu Antoine avec une fille, il y a deux ou trois ans. Elle a même assisté à leurs minoucheries.
L'adolescente rencontrera les amis d'Antoine : Marc-André, beau comme un dieu, un peu plus vieux qu'Antoine, semble-t-il. Cousine le trouve pas mal de son goût. Surtout qu'il aime jouer de la musique. Il connaît plusieurs instruments, dont le saxophone. Elle joue du saxophone et ils se rejoignent dans la musique.

Cousine dit : « Ma musique se vautre dans la sienne » p. 46

Marc-André n'est pas souvent là. Elle ne sait pas trop pourquoi. Elle se languit.

Il y a aussi Guillaume qui essaie d'attirer son attention. Elle ne l'aime pas.

Parmi les filles, il y a Camille et Olivia qu'elle voit en rivales.

Un jour, elle rencontre Marc-André et elle lui dit : « Je t'aime "

Marc-André ne réagit pas comme elle voudrait : " Un sourire apparaît sur son visage " et il dit " Tu me fais marcher...Antoine t'a parlé " p. 101

D'autres non-dits.

Fortuitement, elle apprendra que Marc-André et Antoine sont homosexuels et que tout le monde le savait sauf elle.


Je trouve que Sylvie Massicotte a bien observé les ados.
Juste un petit bémol, j'aurais aimé en connaître plus, sur Marc-André, Guillaume et Antoine. Il est vrai que j'ai lu ce livre avec un regard d'adulte.