03 novembre 2007

Bobin

Dans: Une bibliothèque de nuages. Lettres vives

Je touche le réel avec des mains de bébé qui tapotent tout ce qui passe à leur portée. Mes phrases, ce sont ces mains.

Tout m'est lecture. La plus grande partie de ma bibliothèque est dans le ciel, avec ses volumes dépareillés de nuages, jamais à la même place.

d'ou le titre.

Dans ce livre Bobin parle surtout de la mort avec la voix de Bobin.


Aucun commentaire: