28 mars 2010

15 livres qui ont marqué ma vie

Il faut que je dise que j'ai commencé à lire très jeune.
Quand j'ai su lire, je suis devenue boulimique. Je lisais même la nuit sous mes couvertures. Mes parents n'étaient pas instruits mais j'ai toujours eu a lire. Mes lectures n'étaient pas disons exhaustives mais je lisais. Ils m'achetaient des livres car dans mon patelin il n'y avait pas de bibliothèque. Un peu plus âgée je m'étais abonnée à des clubs de lecture : le club du livre à succès, le cercle du livre de France...Nous lisions les livres qu'on nous prêtait à l'école. Quand je parle de ces livres je ne sais presque plus quand ils sont apparus dans ma vie.
Je me souviens  être allée dans un coin de la maison, très sombre, où il y avait des boites et dans ces boites j'y avais découvert des

1. IXE-13 L'as des espions canadiens écrit par Pierre Saurel alias Pierre Daignault (comédien).
http://www.qim.com/artistes/biographie.asp?artistid=573
ces plaquettes de livres avaient appartenu à mon oncle Paul. Je ne sais pas pourquoi mais ces livres avaient un relent de défendu.
C'est peut-être à cette époque que j'ai voulu devenir espion. Une journaliste espionne.

2. J'ai lu tout Berthe Bernage, les Brigitte et le roman d'Élisabeth, de la romance.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Berthe_Bernage 

3. Les veillées des chaumières. C'était une revue. Une revue qui parlait de tout, nouvelles, feuilletons et pleins de rubriques nostalgiques, du jardinage, des infos santé et culturelles, des pages animaux super bien documentées.
Et vous savez quoi ? Cette revue existe encore revampée. Elle a plus de 150 ans.

4. Yves Thériault à cause de son style. D'aucuns diront qu'il le négligeait son style parfois mais cet homme voulait gagner sa vie avec sa plume. Il fallait qu'il produise.
http://felix.cyberscol.qc.ca/LQ/auteurT/theria_y/theriault.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Th%C3%A9riault


5. Claire Martin qu'on oublie souvent de nommer comme auteur d'ici: Doux amère, Quand j'aurai payé ton visage, Dans une gant de fer. J'ai presque tout
lu de ses livres. Encore ici pour le style concis et ce qu'elle nous raconte.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claire_Martin
http://www.ordre-national.gouv.qc.ca/recherche_details.asp?id=651

6. André Langevin, auteur québécois trop oublié.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Langevin
J'ai toujours attendu d'autres livres qui ne sont pas venus.

7. Mauriac pour sa façon d'écrire, ses histoires tourmentées, son questionnement.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mauriac

8. Bernanos dans la même veine mais à l'écriture un peu plus compliqué. Ces deux derniers auteurs correspondent à ma période très catholique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Bernanos

9. Parmi les très catholiques et les torturés, j'allais oublier Julien Green. J'ai beaucoup lu Julien Green.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Green

10. Arthur Koestler avec son livre Un zéro et l'infini ou l'homme devient un numéro. Encore aujourd'hui, il me revient des images de ce livre qui sont peut-être déformées.
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Koestler
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Z%C3%A9ro_et_l'Infini

11. Stefan Zweig que j'ai commencé à lire avec ses biographies Foucault et Marie-Stuart.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stefan_Zweig

Je me rends compte que tous ces livres que j'ai appréciés ont quelque chose en commun, le style précis sans toutes ces pages de descriptions qui sont là on dirait pour faire des pages. Quelques fois, je m'en veux de ne pas avoir lu Proust que tout le monde veut avoir lu mais j'ai souvent essayé...Il était trop volubile pour moi.

12. J'ai cependant lu Dostoievski mais c'était surtout pour le roman, je me souviens avoir passé de grands bouts dans les descriptions.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fedor_Dosto%C3%AFevski

13. Steinbeck pour Des souris et des hommes, Les raisins de la colère.
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Steinbeck#Bibliographie_s.C3.A9lective

14. J'arrive à quatorze et j'ai oublié son nom. Il me reviendra peut-être...J'ai lu tous ses livres. Je les avais dans la bibliothèque que je n'ai plus.

Euréka: Yves Navarre. Je croyais avoir tout lu de lui mais je me trompais. C'est pas grave, j'y verrai.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Navarre

Puisque je me suis rendue compte que je n'avais pas tout lu d'Yves Navarre j'ai continué mes recherches et j'ai trouvé toutes sortes de renseignements intéressants.
Je résiste au goût que j'ai d'y retourner tout de suite. J'ai beaucoup d'autres livres qui m'attendent. Son site ou celui de son chat est très intéressant car on peut lire là des livres au complet. Je sens que je ne résisterai pas longtemps.

http://www.ina.fr/ardisson/lunettes-noires-pour-nuits-blanches/video/I07326303/anti-portrait-chinois-yves-navarre.fr.html
Sur cette vidéo on le voit avec un jeune Ardisson un peut niais à mon avis avec ses gloussements
http://www.yvesnavarre.ch/
15. Bobin et tous ses livres.

À bien y penser, j'aurais pu ajouter multes auteurs, mais 15 c'est 15.


Apostille (mot appris avec le livre de Francine D'amour): J'ai fait cette liste à cause du Blog de Venise : http://passemot.blogspot.com/
Elle avait un évènement à fêter.

2 commentaires:

Venise a dit...

C'est diversifié ! Assez souvent, vous y allez par auteur plus que par titre. C'est vrai que l'on a tendance à suivre un auteur aussitôt qu'on l'aime. Il devient marquant, ça correspond souvent à une période de vie.

J'attendrais le mystérieux 14.

:-)

Ginette a dit...

Oui, quand j'aime un auteur, j'ai tendance à tout lire.