09 décembre 2005

Vieillir

Vieillir n'est vraiment pas facile. Voir le corps abandonner la tête. Je crois que c'est cela le corps abandonne la tête. Quelques fois les deux vieillissent en même temps.
Pourquoi ces réflexions? J'ai vu cette semaine l'émission Enjeux à Radio-Canada. Je ne regarde presque jamais la télévision mais cette semaine j'y étais. Nous avons vu Claude Léveillée et Gilles Carle tous les deux gravement malades (deux hémorragies cérébrales pour Claude Léveillée et maladie de Parkinson pour Gilles Carle) et soignés à la maison. L'émission était sur les coûts de ces soins. Énormes il va s'en dire.
Mais moi ce qui m'a surtout frappé c'est qu'on tienne à vivre quand même quand on est rendu à ce point. Un grand auteur-compositeur, un grand cinéaste qui ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes. Oui, je sais, la vie c'est précieux mais quand on ne peut plus rien faire sans les autres...L'histoire ne dit pas si C. L. et G. C. ont d'autres activités que d'essayer de vivre. Il faudrait peut-être se poser la question: Qu'est-ce que vivre? Est-ce l'espoir de guérir qui les fait vivre?

Aucun commentaire: