06 décembre 2005

homosexualité(suite)

Il y a 20 ans les homosexuels étaient considérés comme des personnes malades par les psychiatres et eux-mêmes se pensaient malades car il n'acceptaient pas leur homosexualité. Ils ont été traités avec ou sans leur consentement.
Comment? Par le conditionnement aversif i.e. que l'on provoquait leur désir en leur montrant des hommes nus et on leur appliquait des électrochocs dans le but de changer leur comportement dit anormal. Il y a eu aussi la castration, l'hystérectomie, la lobotomie et diverses drogues.
De nombreux travaux ont démontré que l'homosexualité n'était pas une maladie. Mais cela ne veut pas dire que la personne homosexuelle accepte son homosexualité. À l'adolescence le jeune assume mal sa différence surtout si la société dans laquelle il vit condamne cette différence. D'où certains problèmes psychologiques qui peuvent mener au suicide et à l'alcoolisme.

Aucun commentaire: