26 avril 2015

Tutti Frutti

Je crois avoir résolu un mystère. Un petit mystère. Certes pas le mystère de la Sainte-Trinité. Il s'agit d'un petit mystère d'appartement. Nous vivons dans un condominium. Nous rencontrons tous les jours nos voisins. Et principalement la dame d'en haut qui stationne près de nous. Une dame d'un âge certain, veuve, musicienne et toujours tirée à quatre épingles. Comment fait-elle pour être toujours coiffée de façon quasi parfaite, pas une boucle défraîchie, pas une racine blanche. Parfaite ! Parfaite je vous dis cette coiffure. Et cette façon de bouger la tête...
Alors, vous voyez quels genres de soucis sont les miens.

Et j'ai aussi observé qu'elle n'est pas souvent là à l'heure des repas. Je la soupçonne de manger plus souvent qu'à son tour à l'extérieur. Manger seule n'est pas toujours intéressant.

Pour en revenir à sa chevelure, je crois qu'elle porte une perruque.
Cette idée m'est venue cet hiver avec nos froids plus que froids, elle ne portait pas de chapeau. Bon, j'avais pensé qu'elle ne voulait pas défaire ses boucles, une coiffure doit durer au moins une semaine. Mais là, avec ces froids sibériens ma tête a revu ses hypothèses. Définitivement, elle porte une perruque...
Je ne sais pas si je pourrai m'en rendre compte un jour... pour de vrai. Histoire à suivre.

2 commentaires:

Ginette a dit...

En tout cas, je ne sais toujours pas...

Anonyme a dit...

Bien un jour tu sauras......