23 mars 2011

Philippe avec un grand H ou la découverte de l'homosexualité.


Je peux dire en partant que j'ai beaucoup aimé ce livre, car Guillaume Bourgault traite du sujet en profondeur.
Il donne des réponses aux questions que pourrait se poser un jeune qui doute.

Je relève ici un mot de l'auteur qui précède le roman. Ce mot m'a beaucoup impressionné : « Au Québec, près de 40 % des suicides chez les jeunes hommes de quatorze à vingt-cinq ans sont liés à la non-acceptation de leur homosexualité, par eux-mêmes ou leur entourage. Aussi, chez les gais, la première cause de mortalité n’est pas le sida, mais bien le suicide »

Et ceci :
« Chacun a sa propre façon de réagir à la découverte de son homosexualité. Alors, si Philippe peut constituer un « modèle », il ne faut pas nécessairement l'imiter. Sachez qu'une sortie de placard (un coming out) peut avoir de profondes répercussions sur les relations familiales et interpersonnelles, l'estime de soi, et même la carrière. Il faut, avant chaque pas, en mesurer toutes les conséquences et s'assurer de pouvoir l'assumer. Et quoi qu'il arrive, n'oubliez pas cette statistique : environ 10% de la population est homosexuelle.»

Le livre est bâti autour des questions suivantes:

Comment à 15 ans, découvre-t-on son homosexualité?

Les hésitations.

Les luttes.

La décision qu'il prend.

Ce livre est publié par les éditions Vent d'Ouest. Un roman pour les ados à partir de 12. Je ne crois pas que je le mettrais entre les mains d'un enfant de 12, car il y a dans ce livre des descriptions assez crues et un tantinet vulgaires qui pourraient choquer un jeune. D'ailleurs, à la bibliothèque, je l'ai trouvé dans la section adulte et non dans la section jeunesse. Peut-être, est-ce pour cette raison.


1 commentaire:

Véronique a dit...

Je sais que ça doit être difficile de découvrir et surtout d'accepter son homosexualité à l'adolescence. À cet âge, on veut être comme tout le monde, on veut des amis, on se cherche et les autres peuvent être vraiment méchants.