26 novembre 2010

Créativité quand tu nous tiens...



Ce matin, je me suis sentie créative.
Je me félicitais. Dieu que tu es bonne!
Et pourtant, je ne concoctais qu'une soupe.

J'avais acheté un poulet bio de Charlevoix.
Je ne suis pas pingre, mais je n'aime pas perdre de la nourriture. J'aime aussi maximiser mes achats.
Nous ne sommes que deux. Deux petits vieux. Et nous avons un appétit de poulet. À vrai dire, d'habitude, nous mangeons presque un poulet de Cornouailles à deux.

Donc, hier soir, l'autre duettiste, qui s'est mis à la cuisine depuis qu'il est à la retraite, a fait rôtir la demi-bête.
L'autre moitié a fini au pot. Donc me voilà avec un bon bouillon et du poulet.
Tous les ingrédients nécessaires pour cuisiner une soupe.

Une soupe poulet et nouilles?
Non!
J'ai horreur de la routine.
Je fais le tour du frigo. Des restes, nous avons toujours des restes : des tomates en boite, des asperges, des carottes, du clamato et hop! un peu de riz et le tour est joué.

Le hic, arriver à mitonner un repas qui ne durera pas une semaine.

Cuisiner pour deux n'est pas toujours évident. Je devrais peut-être écrire un livre de recettes pour deux personnes ou pour deux p'tits vieux comme ça je réussirais peut-être à me faire publier.





5 commentaires:

Véronique a dit...

Ouais... recette pour deux p'tits vieux... J'aime bien le titre.

Ginette a dit...

Une chance que tu es là.

Ginette a dit...

Et puis je pourrais...non je ne dis rien.

ClaudeL a dit...

M'a t'en faire deux p'tits vieux! Ma mère a 86 et pas encore tous les cheveux blancs, et elle regarde les autres en disant qu'eux sont des p'tits vieux. Pas elle.
Alors sûrement pas moi et comme tu es moins âgée que moi, non, je refuse.
Par ailleurs, ta soupe a l'air bien bonne!

Ginette a dit...

@Claude
C'est vrai les p'tits vieux ne voudraient pas acheter mon livre...
Ils diraient qu'ils ne sont pas des p'tits vieux.
Ma foi, c'est un cercle vicieux.

Pas grave, mes recettes sont encore à roder. J'ai de la soupe pour un autre repas et pas plus, j'espère.