08 novembre 2008

Écriture

Ce matin, depuis longtemps, je me suis réveillée avec des mots à écrire plein la tête.

Je crois que c'est à cause de Sophie qui me racontait un rêve qu'elle a fait. Elle se souvient de ses rêves. Je trouve cela extraordinaire. Et à 4 ans, elle sait déjà raconter.

J'ai pensé que je pourrais écrire ses rêves et lui faire prendre conscience qu'on peut écrire des histoires. Je lui lirai avec mes mots ce qu'elle m'a dit. Une co-production quoi! Et entrouvrir des portes.

L'histoire pourrait commencer avec grand-maman déménage...

Il me reste à trouver où m'installer. Peut-être que je resterai ici, dans ce cagibi, sorte d'armoire à rangement, avec tablettes et chauffe-eau. Qu'importe la vue, rien pour me distraire. Seulement à longueur d'oreille le bruit du journal que Roger lit.

2 commentaires:

Véro a dit...

Flipppp (Bruit de journal)
Frtfrtfrt (Bruit des jambes de papa qui bougeottent)

C'est une bien bonne idée.

Enferme-toi dès que l'idée vient.

Hélène a dit...

Belle nouvelle!
Et on peut même s'enfermer avant que l'idée vienne. Elle vient alors nous surprendre.