03 mai 2012

Jean Provencher écrit...

 dans L'homme enchevêtré

Flamme banale
L'étincelle muette infuse, s'insinue entre les cordes sensibles, gagne doucement, comme à la dérive, chaque entaille. Dérive bientôt rageuse, implacable.
L'étincelle se prépare au combat dans une sorte de compassion. Dévorante.
p. 37 
 

Aucun commentaire: