01 novembre 2007

Bon signe

Je lisais mais avec parcimonie moi la boulimique de mots.
Rien ne m'intéressait plus. Mais...soudainement je sors de ma léthargie.
Comme il m'arrive souvent je lis deux livres en même temps:

L'art de la joie de Goliarda Sapienza (le livre qu'Hélène lisait). Toute une brique. Une brique qui m'accroche, une phrase a retenu mon attention depuis mon réveil récent, du bof! qui sommeille en moi:

Je n'étais pas habituée à marcher sans un mur qui marque les frontières avec le monde extérieur.

Et je lis en même temps: La petite pièce hexagonale de Yoko Ogawa. Livre prêté par Véronique. Maintenant je sais ce qu'est la petite pièce hexagonale: une petite pièce à raconter. Je trouve l'idée géniale. Je crois bien que je m'en servirai un jour.

Aucun commentaire: