27 mars 2013

Denis Thériault

J'ai lu de cet auteur La fille qui n'éxistait pas, que Venise a si bien commenté dans son Passe-Mot.
Je partage entièrement ce qu'elle écrit dans son commentaire et j'ajoute que j'ai été charmée par l'écriture de Denis Thériault.
Tellement charmée que je lis présentement L'iguane.

J'adore ! Il me fait sourire.

Vives nos auteurs québécois!



2 commentaires:

Venise a dit...

Je découvre à peine votre cri de joie !

J'en suis vraiment contente. Ça donne tout son sens à ce que je fais. Merci Ginette !

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.