21 juillet 2006

Sophie a un gros chagrin.




Sophie aime bien visiter la bibliothèque de grand-maman: celle qui a des portes. Aujourd'hui Sophie avait trouvé un livre à son goût. Grand-papa et maman parlait de la nouvelle ligne à pêcher de grand-papa, celle qui se défait en quatre parties et qui est pratique pour emporter en voyage. Grand-maman écoutait ce qui se disait.
Soudain Sophie a crié doigt mais il était déjà trop tard, le doigt était coincé. Alors Sophie a beaucoup pleuré, grand-maman a regardé il y avait une marque rouge sur le doigt. Tout le monde a béqué bobo mais rien ne venait à bout des pleurs de Sophie. Heureusement que maman était là et qu'elle a pu faire un gros calin à Sophie. Il n'y avait rien qui pouvait consoler mieux que les bras de maman. Même que Sophie éxagérait un peu pour rester plus longtemps dans les bras de maman.

1 commentaire:

Véro a dit...

Ouhlàlà...
Voilà! La vie c'est comme une beurrée de... Chhhhhhhhhhhhhhhhhh! Franchement! J'allais citer mon cher Gilles. Soyons optimistes! Sophie ne s'en souviendra pas le jour de ses noces!