21 juillet 2009

Qu'est-ce qu'un haïku?

Je lis présentement L'art du haïku (Vincent Brochard et Pascale Senk).

Qu'est ce genre de poésie à part ses trois caractéristiques formelles : cadence de 5,7,5 syllabes,
vocable associé à une saison "kigo" et le mot-césure "kireji".

J'aime bien ce passage du livre:
"Ces caractéristiques ne suffisent cependant pas à définir ce qu'est un haïku. Elles n'ont en rien valeur de normes absolues. Bashô (le maître du haïku) lui-même les relativisait."

Il y a eu Bashô (1644-1694), Buson au XVIIIième siècle, Issa à la charnière du XVIIIième et du XIXième siècle et puis Shiki à la fin du XIXième siècle.

"Par définition pourrait-on dire, le haïku ne se laisse pas enfermer dans un carcan. D'ailleurs, en engageant, au nom d'un retour à la pureté de l'intention et contre l'académisme, la rénovation du haïku, Shiki introduisait les ferments d'une dissolution des règles formelles elles-mêmes.....
Pour comprendre ce qu'est le haïku, il faut s'imprégner de son esprit. Cet esprit est mouvant, fluctuant. Il est à la croisée des traditions et d'influences variées aux interactions complexes. Il ne se laisse pas saisir en quelques principes abstraits. Il ne se laisse pas enfermer dans un cadre théorique, dans une philosophie toute faite. On ne peut le figer à un moment donné dans le temps."


à suivre.








1 commentaire:

Véro a dit...

Je suis.